Les nouveaux métiers dans les télévisions participatives

Edition FVDPQ 2006
Etude réalisée avec le soutien du Ministère de la Jeunesse et des Sport - FNDVA 2005

Lors des séminaires et universités de 2001 à Castres, 2002 aux Aldudes, 2003 à Albi et 2004 à Chateauroux, la Fédération a mené une réflexion sur  les concepts “d’audiovisuel participatif” et de “télévision participative” à partir des pratiques de terrain propres à ces télévisions.

La question posée aujourd’hui est : est-ce que le mode participatif induit des activités et des modes de faire spécifiques à ces télévisions? Quelles en sont les caractéristiques ? Ces activités ont-elles favorisé l’émergence d’un  nouveau type d’emploi qui serait à prendre en compte lors  des formations ou des procédures de validation des acquis de l’expérience ? 

Dans cette étude, nous nous proposons, à partir d’une enquête auprès de cinq structures choisies, de représenter le mieux possible la diversité des télévisions participatives afin d’observer  et d’analyser  leur fonctionnement, pour en déduire ensuite, des modes d’activité spécifiques déterminants d’un ou plusieurs nouveaux métiers qui leur seraient propres. Après avoir précisé notre problématique, nous décrirons en détails chacune des structures enquêtées, puis nous dégagerons les caractéristiques communes de ce qu’on peut appeler le mode de fonctionnement participatif. Enfin, sur la base des entretiens effectués, nous analyserons les activités des participants des télévisions participatives pour construire selon la méthode ETED un référentiel d’activité qui nous permettra de répondre à la question : peut-on parler d’un nouveau métier ?

Télécharger cette étude